Le vocabulaire de la couture

Quand je parle couture avec des amies qui ne font pas de couture, elles me demandent souvent la signification de certains mots… Voici donc un petit lexique (à compléter) de mots régulièrement utilisés :

Bâtir (ou Faufiler) : Bâtir (ou faufiler, donc), c’est réaliser une couture assez lâche et effectuée rapidement afin de maintenir les tissus ensemble. On bâti donc avant de réaliser la couture définitive. C’est une technique très pratique pour des tissus très glissants par exemple, ou simplement pour vérifier la taille/longueur du vêtement avant l’assemblage final.

bâti

Biais : Le biais est une bande de tissu coupée dans la diagonale du tissu par rapport au droit-fil. On peut s’en servir pour border des tissus et avoir une jolie finition, ou bien pour ganser des coutures.

Droit-fil : Sans entrer dans des explications sur le tissage du tissu, il est important de toujours couper son tissu dans le droit fil, sinon le tissu risque de se déformer. Et donc pour faire simple (enfin je crois), le droit fil, c’est le sens de la lisière (voir plus bas pour savoir ce qu’est cette lisière) !

Ganser : On parle de ganser lorsque l’on va poser du biais sur une couture, afin d’avoir une jolie finition.

Lisière : La lisière, c’est le bord du tissu. Il s’agit du bout « propre », souvent tissé plus serré que le reste du tissu. Les lisières vont nous aider à trouver le droit fil du tissu.

Passepoil : Le passepoil est un cordon entouré de tissu. Il va être cousu entre deux coutures, et va permettre de souligner des bords. Il peut par exemple être utilisé pour border des coussins. Mais le passepoil est aussi très joli pour apporter un petit quelque chose à un vêtement !

Surfiler : C’est effectuer une couture au bord du tissu ; couture qui permettra d’éviter que le tissu ne s’effiloche.

surfil

 

 

 

Surjeter : Surjeter, c’est coudre un point de surjet. Très bien Adélaïde, mais qu’est-ce qu’un point de surjet ? Un point de surjet est, comme le surfil, réalisé sur le bord des tissus. Ce point est réalisé grâce à une surjeteuse (bien que certaines machines à coudre aient un point qui s’en rapproche) et il permet également d’éviter que le tissu ne s’effiloche.

surjet

 

Publicités

#1 Trench Wanda

Voilà bientôt un an que je me suis mise à la couture, mais le trench Wanda est sûrement la plus grosse pièce que j’ai réalisée !

Si vous voulez un rendu très propre, ce patron Wear Lemonade nécessite énormément de patience… eh oui ! il va falloir ganser, ganser et encore ganser ! Ça peut être très long, mais l’intérieur de votre trench sera super propre et vous serez encore plus fière de vous ! Ça vaut le coup !

SONY DSC

Pour réaliser ma version, j’ai opté pour une gabardine de coton orange et du biais bleu roi pour contraster. Je ne sais pas si c’est l’effet direct de la grisaille parisienne, mais je n’ai jamais eu autant envie de couleur qu’en ce moment…

SONY DSC

Je vous conseille aussi de prendre vos mesures et de les reporter sur le patron pour choisir votre taille car le patron taille assez grand !

 

À très vite pour de nouvelles aventures couturesques !

 

Et surtout un grand merci à Anka pour les photos !!